Ninja malgré moi

« Une adolescente et une prophétie du XVe siecle ? Vous n’auriez pas regardé un peu trop de films de ninjas ? »

Un one shot mêlant Demon Tune et Totally Spies! !
Rafraichissant tout en étant bien ancré dans notre réalité avec de nombreux détails importants.

Ninja malgré moi
De : Ricardo Sanchez d’après l’idée de sa fille Adara Sanchez, Arianna Florean au dessins
Chez : Les Humanoïdes Associés, collection Big Humanos

Résumé :
Rena, onze ans, souffre d’anxiété sociale – cela l’empêche de se faire des amis à l’école, de participer à des activités en groupe et même de voir son meilleur ami. Son univers bascule lorsqu’elle s’inscrit à un cours de ninjutsu : son instructeur reconnaît en elle l’élue d’une prophétie qui la promet à un avenir de maître Ninja. Pour restaurer la gloire des ninjas d’antan, il faudra que Rena surmonte ses angoisses … Et qu’elle découvre les véritables intentions de son instructeur.

En quelques mots : Ninjutsu, phobies et prophétie

De quoi ça cause :
Une jeune fille souffrant de phobie sociale se voit obligé de rejoindre un club extra-scolaire sous peine d’être interdit d’internet. Des tracts pour une école de ninja parviennent jusqu’à elle. D’abord peu motivée, elle se prendra au jeu du ninjutsu jusqu’à devoir accomplir sa première mission dans le monde réel pour défendre le monde. Parce que, après tout, elle incarne le Spectre : ce ninja légendaire dont parle une vieille prophétie et qui sauvera le monde des ninjas de la déchéance…

Et ce que j’en pense :

La puissante phobie sociale de Rena l’empêche de vivre. Angoissée à l’idée même de sortir de chez elle, elle réussira néanmoins à aller visiter l’école de ninja. Encouragée par son meilleur ami qu’elle voit via sa webcam – ce dernier ne pouvant pas sortir de sa chambre stérile – elle va se présenter à l’école de ninjutsu pour devenir ninja. Peu motivée dans les premiers instants, elle va vite comprendre qu’avec cet apprentissage elle pourra non pas devenir invisible comme elle l’espérait mais diriger les regards d’autrui pour ne pas se faire remarquer. Très vite son professeur verra en elle le Spectre : un maître du ninjutsu apparaissant lorsque l’honneur et la gloire des ninjas sont au plus bas.

Cette petite BD – qui fait quand même 128 pages – va nous plonger dans la vie de Rena et dans ses angoisses. Il est très difficile pour elle de parler en classe, de se lier à des amis ou même de sortir de chez elle. Et ce n’est pas par fainéantise. Elle est tout simplement souffrante de phobie sociale. Une phobie qui gâche son adolescence même si une psychologue l’aide.
Soyons clair, je ne suis pas du tout psychologue ni même médecin. Mais je trouve que l’aide qu’elle reçoit n’est pas adéquate. La preuve en est qu’elle fonctionne par privation : si elle ne trouve pas d’activité périscolaire elle sera privé de jeux ou d’internet (la seule façon pour elle de voir son meilleur ami). Mais le traitement psychologique n’est qu’un prétexte à l’histoire. C’est le prétexte qui va pousser Rena dans son club de ninjutsu.

Loin d’être une école de Konoha, c’est une école de ninjutsu tout à fait réaliste – même si les progrès de Rena sont légèrement exagérés. Pas de genjutsu ou de senjutsu ici ! Juste de la prestidigitation à très haut niveau, du ninjutsu dans tout son art. Dès les premières heures, l’instructeur de Rena va lui révéler la prophétie liée au Spectre, liée à elle. Cette idée d’être l’élue va vraiment plaire à notre protagoniste qui ne va pas arrêter de le répéter « je suis le Spectre, je vais réussir », ce qui pourrait être lassant (et qui l’est). Pourtant le twist de la fin va donner une toute autre réalité à Rena de ce « Spectre ».

Publié par Salomé B. (Rennes)

Je suis une larmoyante. Je pleure quand c'est triste, quand c'est beau, émouvant, drôle, mignon, quand c'est fini, quand c'est excitant, devant de belle romance et amitié devant ce qui a la classe et ce qui coupe le souffle. Et je chante aussi, mal, mais je chante !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :